Bac : un lycéen arrive in extremis à son épreuve… grâce à la police

Publié le 18 juin 2019

À Albi, le jeune Loïc a bien failli rater une épreuve de son baccalauréat professionnel, ce lundi. Le lycéen a d’abord raté le bus censé le conduire à l’examen d’histoire. Son père lui a alors prêté sa voiture. Mais le jeune homme, angoissé, a perdu le contrôle du véhicule en chemin. La voiture n’était plus en mesure de circuler après avoir percuté une glissière de sécurité. Il ne restait alors que dix minutes avant le début de l’épreuve, programmée à 13h30.

Ce sont finalement les policiers dépêchés sur les lieux de l’accident qui ont aidé Loïc. Les forces de l’ordre se sont d’abord assuré que le lycéen n’était ni blessé, ni ivre. Le brigadier-chef Christophe V. a ensuite personnellement conduit le lycéen au lycée Rascol, à Albi, où l’épreuve devait se dérouler. Ce dernier s’est présenté au centre d’examen avec deux minutes d’avance. Sur Facebook, la Police Nationale du Tarn a souhaité bonne chance à l’étudiant.

Un bachelier in extremis !…Ou quand « épreuve » prend tout son sens au moment du Bac.Le jeune Loïc, 18 ans, devait…

Gepostet von Police nationale du Tarn am Montag, 17. Juni 2019

En cours de diffusion

Titre

Artiste