Jean Castex détaille les mesures

Publié le 26 novembre 2020

“La situation s’améliore mais reste fragile” ce sont les mots de Jean Castex. La pression épidémique reste forte mais elle se réduit, plus en France que dans les autres pays européen.

Selon le ministre de la Santé, “le pic de l’épidémie a été atteint au cours de la deuxième semaine de novembre”. Actuellement la France enregistre en moyenne 15 000 nouveaux cas par jour, contre plus de 35 000 fin octobre.

A partir du 15 décembre, les attestations ne seront plus obligatoires en journée mais nécessaires le soir pour le couvre-feu. La levée du couvre-feu est envisagée pour le 20 janvier.

Les mesures pour les commerces :
L’ensemble des commerces peut rouvrir samedi. Un protocole sanitaire renforcé est mis en place. La jauge est portée à 8m2 par client. Les commerces de plus de 400m2 vont devoir prévoir un système de comptage. Pour éviter un flux de clients trop important, les dérogations pour l’ouverture des commerces le dimanche seront facilitées et les horaires d’ouverture seront étendues jusqu’à 21h. Les auto-écoles et les agences immobilières vont également pouvoir rouvrir.

Les lieux de culte :
Ils accueilleront dans un premier temps 30 personnes, puis la situation évoluera à partir du 15 décembre. Le système de jauge de 8m2 pourrait être mis en place.

Les lieux culturels :
Les bibliothèques et les archives seront de nouveau ouverts samedi. A partir du 15 décembre, ce sont les musées, les cinémas mais plus généralement les lieux culturels pourront rouvrir. La réouverture se fera avec un protocole sanitaire renforcé. “Les mêmes protocoles seront applicables que ceux de la période du couvre-feu”
Et même si un couvre-feu est en place, une tolérance sera appliquée. Des justificatifs comme les billets de spectacle ou les billets de cinéma seront nécessaires pour une séance qui se serait terminée à 21 heures.

Les vacances de Noël :
A partir du 15 décembre, les déplacements entre régions seront possibles.
Les colonies de vacances et les centres de vacances ne pourront pas rouvrir pendant les vacances. Tout comme les stations de ski.

Mesures économiques :
Une aide aux intermittents et aux saisonniers sera mise en place. cela passera par une garantie de ressources de 900 euros par mois à partir du 1er novembre et jusqu’en février 2021. Il faudra pour cela avoir travaillé au moins 60% du temps au cours de l’année 2019.
Le gouvernement prévoit également la création de 20 000 jobs étudiants pour venir en soutien des étudiants décrocheurs et un doublement des aides d’urgence versées par les CROUS.


En cours de diffusion

Titre

Artiste