L’institutrice de Jahden condamnée à un an de prison avec sursis

Publié le 16 septembre 2020

L’institutrice du petit Jahden a été condamnée ce mardi par le tribunal correctionnel de Villefranche à 12 mois de prison avec sursis.
Elle comparaissait pour homicide involontaire par maladresse, imprudence, ou manquement à une obligation de prudence.

Le tribunal est allé au-delà des réquisitions du parquet. La justice estimant que l’institutrice avait été suffisamment informée des problèmes d’allergie de l’enfant.

Le petit garçon de 6 ans est décédé en mars 2018 après avoir mangé une crêpe à l’école alors qu’il était allergique au lactose. L’enfant aurait affirmé qu’il en mangeait chez lui, pensant qu’il s’agissait des crêpes à l’eau qu’il pouvait manger sans danger.

Jahden avait été victime d’un arrêt cardiaque sur le chemin de retour de l’école, suite à un choc anaphylactique.


En cours de diffusion

Titre

Artiste