WeWard, l’application qui vous paye pour rester chez vous

Publié le 3 avril 2020

Confinement oblige, l’application WeWard qui, auparavant, récompensait les gens qui marchaient dehors et visitaient des lieux, a dû inverser son principe.

Yves Benchimol, PDG de WeWard.

Récompensé pour rester chez soi

WeWard, une application disponible sur téléphone née en avril 2019, a décidé de soutenir à son échelles les initiatives de l’exécutif : faire respecter le confinement pour éviter la propagation du coronavirus.

L’idée c’est d’être à contre-courant de ce que fais le gouvernement, ce n’est pas de punir quelqu’un car il fait une action mauvaise, c’est de le récompenser car il fait une bonne action“, affirme Yves Benchimol, président directeur général et cofondateur de WeWard.

La récompense se caractérise par des “wards”, la monnaie virtuelle de l’application. Ils se gagnent désormais en restant chez soi ou dans un périmètre réduit, alors qu’auparavant, étaient récompensés uniquement les pas en extérieur.

Une deuxième moyen d’être récompensé est de garder une activité sportive régulière, mais à domicile (avec son portable dans la poche pour que cette activité soit enregistrée). Sur l’application, des conseils santé, des exercices de sport, de yoga et de méditation sont à disposition. Les utilisateurs peuvent, comme dernière manière d’accumuler des “wards”, faire leurs courses dans les supermarchés partenaires de l’application.

L’utilisateur peut donc convertir ses “wards” dûment gagnés directement en euros dans son compte bancaire. Des offres de bons d’achats, des cadeaux, cartes cadeaux et des places de concerts sont également échangeables contre une certaine quantité de “wards”.

Yves Benchimol, PDG de WeWard.

Un outil de mesure du respect du confinement

“Avant le confinement, les bars avaient déjà fermé, et le temps de marche des utilisateurs n’a pas baissé.” Selon le dirigeant de WeWard, ce dernier a même augmenté de 3% avant les mesures de confinement.

Après ces mesures, WeWard “a remarqué une baisse de 75% de l’activité physique […], du temps de marche” du million de ses utilisateurs. “Dans l’ensemble, clairement, on peut dire que le confinement a fait baisser de manière drastique l’activité physique des Français.

Les personnels soignants ne sont pas oubliés de l’application. Il leur est proposé de mettre leur téléphone dans leur blouse ou leur poche pour que leurs (très nombreux) pas soient eux aussi récompensés.


En cours de diffusion

Titre

Artiste